Ostéopathie et le ski

 

En cette période de l’année, beaucoup d’entre vous organisent leur séjour au sport d’hiver. Ces vacances sont certainement les plus saines qui soient : repos, le bon air de la montagne, les magnifiques paysages et surtout la pratique du ski !

 

Que vous soyez débutant ou skieur confirmé, votre corps sera soumis à rudes épreuves. Votre ostéopathe sera en mesure de préparer votre corps à subir l’ensemble des contraintes liées à la pratique de ce sport ainsi que de rétablir les dysfonctions qui ont été occasionnées, et ce dès votre retour.

 

  • Ostéopathie avant le ski

Que vous pratiquiez le ski alpin, le ski de randonnée, le ski de fond ou encore le snowboard, une consultation chez votre ostéopathe dans les 10 jours précédent votre départ peut vous être bénéfique et vous permettre de passer des vacances sans douleur et d’éviter les blessures.

En effet, toutes pertes de mobilités articulaires, la présence de tensions musculo-ligamentaires et de dysfonctions viscérales provoquent un déséquilibre de votre état de santé globale.

Par sa pratique, votre ostéopathe rétablira ces déséquilibres, vous évitant ainsi l’apparition de douleurs et blessures, pouvant amener à terme l’arrêt temporaire voir définitif du ski.

 

De plus, ce sport pratiqué dans la majorité des cas une fois par an, il est impératif de préparer physiquement votre corps. Ce travail d’amont doit être fait au minimum un mois avant votre départ. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un préparateur physique ou d’un kinésithérapeute.

Voici un exemple d’entrainement physique préparant à la pratique du ski :

  • Travailler le cardio vasculaire : course à pied, vélo d’appartement, corde à sauter, …
  • Renforcement musculaire des membres inférieurs :
    • Squats ou fentes avant (pour quadriceps et fessiers)
    • Exercice de la chaise (pour le travail isométrique des quadriceps)
    • Flexion de jambe latérale (travail des chaines musculaires latérales)
    • Travail des ischio-jambiers
    • Travailler la sangle abdominale (gainage) et renforcer les lombaires pour augmenter la stabilité du bassin.

N’oubliez pas de vous étirer environ 1h30 après ces exercices afin de garder souplesse et élasticité musculaire.

 

 

  • Ostéopathie après le ski

Tout comme avant votre départ, une séance d’ostéopathie peut vous être bénéfique dès votre retour. Durant ce séjour votre corps risque d’être mené à rude épreuve. En effet des chutes peuvent survenir et vous provoquer des blessures ainsi que des blocages articulaires perturbant leur axe physiologique et donc l’équilibre de votre corps. Si cet équilibre n’est pas rétabli, les douleurs persisteront et pourront s’installer durablement que ce soit sur la zone de la chute, ou à d’autres niveaux par phénomène de compensation.

 

De plus lors de votre session de ski, vous effectuerez des mouvements répétitifs et inhabituels. Le ski est à lui seul traumatisant pour les articulations du membre inférieur : hanches, genoux et chevilles sont en travail permanent et souvent non synchronisés. Le bassin, quant à lui, reste au centre de la technique du ski, car il représente la liaison entre le haut du corps qui doit rester droit face à la pente et les membres inférieurs qui sont en mouvement.

L’ensemble de ces structures peuvent donc être perturbées par un séjour à la montagne et vous occasionner des douleurs sur le court ainsi que sur le long terme.

 

Votre ostéopathe est donc l’allié de vos vacances de sport d’hiver. Il vous permettra de passer un séjour dans les meilleures conditions ainsi que de prévenir les douleurs liées à la pratique du ski !

Si vous souhaitez avoir plus d’informations au sujet de cet article cliquez ici.

 

À bientôt sur les pistes !

Posted in Sport and tagged , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *